La meilleure pizza de France
6 octobre 2016

Le premier billet

Grosse pression infligée à moi même pour ce tout premier post sur le blog.

En même temps comme dit le fameux proverbe : « vous n’aurez jamais une deuxième chance de faire bonne impression ». En gros soit je vous plais là maintenant soit adieu !

Et là je viens de remettre une couche en matière de pression….

Pour ce premier billet je me suis questionnée sur la thématique que je souhaitais aborder. Je ne voulais pas commencer par une recette même si c’est la majorité des choses que l’on pourra trouver ici.

J’ai décidé d’évoquer un sujet qui me tient particulièrement à cœur : la qualité et les choix des produits que l’on décide de mettre dans son caddy/ panier.

 

1er_billet2

 

1er_billet5

 

Il ne faut pas oublier que peu importe le lieu ou l’on a ses habitudes d’achat nous sommes les seuls à décider ce que nous allons acheter et donc consommer pendant la semaine.

Pour moi le poste de dépense alimentation est important. En gros compter 150/ 200 euros par semaine pour 3 personnes (mon mari, ma fille de 4 ans et moi même). Lorsque je vais en course la qualité du produit passe avant le prix.

Alors certains pourront dire et penser : « oh elle compte pas, elle a les moyens », ou « consommer des produits locaux et bio c’est plus cher et certaines personnes ne peuvent pas se le permettre ». ERESIE TOTALE !!! Lorsqu’il m’arrive d’entendre cela je suis outrée, choquée, agacée, excédée par tant de mauvaise foi.

Aujourd’hui en France le budget alloué à la téléphonie est de 11% contre 8% attribué à l’alimentation. OMG / WTF ?

En constatant ces chiffres on peut simplement se dire qu’au fil du temps les priorités de certains foyers français ont changé. Nous sommes dans un pays libre, certes mais il ne faut occulter que notre premier carburant pour vivre c’est ce que nous mangeons. On ne peut pas encore se nourrir via une application mobile si ?

En conséquent le budget alimentation doit être important. C’est un choix d’acheter la marque du pouce tout en bas du rayon ou d’opter pour des produits de qualité. Moi j’ai fait mon choix.

Grâce à l’apparition d’AMAP ou de structure comme la Ruche qui dit oui, il est possible de bien consommer quasiment partout en France. Certaines structures proposent des paniers de fruits et légumes pour 20 euros par semaine pour une famille de 5 personnes (2 adultes et 3 enfants). 20 euros pour manger des produits de la filière courte !!! Je pense sincèrement que cela reste plus qu’accessible.

 

1er_billet3

Il existe un autre mythe autour de la bonne « bouffe » : aller chez un producteur c’est plus cher ! Cela dépend mais en règle générale les petits producteurs se réunissent en GAEC et les tarifs proposés sont largement comparables avec ceux de la grande distribution en moyenne gamme surtout pour les fruits et légumes.

Pour d’autres produits le prix sera moins attractifs comme par exemple les yaourts.

Mais rien ne vous empêche d’investir dans une yaourtière et de les faire vous même avec le lait acheté à la ferme. Personnellement mieux vaut manger un yaourt de qualité que 2 ou 3 de me—de.

En revanche la ou les tarifs sont peu accessibles ce sont dans les magasins bios. Biocop, Le grand marché bio et autres sont des lieux qu’il faut fréquenter pour quelques produits précis mais y faire l’intégralité de ces courses n’est pas chose aisé pour la grande majorité de la population. Personnellement j’y vais pour acheter les huiles, les produits de beauté, les farines et les chaussettes en bambou pour mon mari. Compter 30% de plus sur votre ticket de caisse dans ces grandes enseignes bios.

Pour résumer faire ses courses pour bien manger c’est simplement une question de temps car on ne peut pas tout faire au même endroit.

L’idéal je pense c’est de panacher : producteurs locaux, grandes enseignes bio, et supermarchés classiques (rayon bio).

Il faut également prendre le temps de regarder les étiquettes. Au début cela vous prendra plus de temps mais après vous saurez décoder rapidement le contenu des produits. Provenance, condition d’élevage et label sont autant d’indicateur pour nous consommateur.

Sur ce je vous laisse je dois aller chez Grand frais, faire un tour aux jardins vitrés (un producteur à côté de chez moi) et terminer à la vie saine. En gros j’ai pris ma journée pour faire mes courses.

1er_billet4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *