En bonne épicurienne que je suis, j’ai beaucoup de mal à me passer d’un dessert en fin de repas.

Il n’est pas sans impact sur la balance. Alors il faut bien choisir son dessert. Il faut savoir leurrer.

Les fruits sont l’une des meilleures options. Ils sont moins caloriques, pleins de vitamines et apportent naturellement cette note sucrée tant recherchée.

Aujourd’hui, j’ai opté pour des fraises. Arrivées sur les étals il y a quelques semaines, il est important de bien les sélectionner. Les premières à consommer sont les fraises Cléry ou celles provenant de Carpentras, dans le Vaucluse.

Ces fraises printanières arrivent à capter le soleil au maximum. C’est ainsi qu’elles sont goûteuses. Plus coûteuses, elles sont incomparables avec les fraises d’Espagne cultivées sous serre.

Déguster simplement au cours de la journée, il est préférable de les manger cuites en fin de repas. C’est ma naturopathe qui m’a donné son conseil. Apparemment, notre estomac a plus de difficultés à faire son boulot avec un fruit cru en fin de repas. Il doit redoubler d’efforts pour l’assimiler. Et comme, j’aime consommer les ingrédients au bon moment, je me creuse les ménages pour trouver des recettes à base de fruits cuits. C’est ainsi qu’est né cette recette de fraises cuites à l’étouffée.

Pourquoi à l’étouffée ? Parce que je les ai cachées sous une pâte feuilletée. Façon St Jacques lutée. Ce dessert est d’une simplicité déconcertante. J’ai tout de même ajouté quelques feuilles de basilic pour la fantaisie et le goût.

Voici les ingrédients :

  • 15 fraises
  • 1 cuillère à café de sucre de coco ( pour chaque cocotte)
  • 2 disques de pâte feuilletée
  • Quelques feuilles de basilic
  • Un jaune d’œuf

 

Laver et couper les fraises.

Placer les dans une cocotte. Ajouter quelques feuilles de basilic ciselées et le sucre de fleur de coco.

Couper 2 disques dans une pâte feuilletée.

Mouiller le tour du disque. Placer le au dessus de la cocotte. Décorer le feuilletage et dorer avec le jaune d’œuf.

Enfourner à 200°C pendant 15 minutes.

Je vous recommande d’accompagner ce dessert d’un sorbet fraise. Et d’ajouter une feuille de basilic sur la glace. L’association basilic/fraise, chaud/froid et fondant/croustillant du feuilletée fonctionne à merveille.

4 mai 2017

Que caches-tu là-dessous ?

En bonne épicurienne que je suis, j’ai beaucoup de mal à me passer d’un dessert en fin de repas. Il n’est pas sans impact sur la […] Lire la suite
22 avril 2017

1 produit, 2 possibilités

S’il y a bien un produit que j’attends avec beaucoup d’impatience chaque année, c’est bien l’asperge verte. Tout particulièrement parce qu’au delà d’être délicieuse, il est […] Lire la suite
30 mars 2017

Tu bluffes ?

Non, je ne bluffe pas… quoique… La recette du jour est une véritable surprise. En effet, c’est une pizza sans pâte. Elle est réalisée avec un […] Lire la suite
23 mars 2017

Le zébra cake

Depuis quelques jours, j’ai décidé de faire tous les goûters de Lou. Je ne veux plus qu’elle mange les gâteaux trop riches et trop sucrés que l’on […] Lire la suite