Ma recette fétiche
9 octobre 2016
A Cevicheria
13 octobre 2016

Lisbonne

25 degrés. Bras et gambettes à l’air, cheveux au vent. Nous sommes au mois d’Octobre. Bienvenue à Lisbonne.

La cité portugaise est LA destination parfaite à cette période de l’année. Nous sommes à quelques heures à peine des aéroports français. Il y fait beau et bon. Ce climat nous a permis de profiter pleinement, de visiter sans avoir peur de marcher, et de goûter aux joies de cette capitale européenne.

img_8132

Un premier constat pour les cuisses. Lisbonne est une ville qui n’est pas très grande, mais extrêmement vallonnée. Il est facile de la traverser à pieds, à condition d’être bien chaussé et de ne pas avoir peur de solliciter vos quadriceps. L’avantage, c’est que cet exercice physique m’a permis de bien manger sans culpabiliser.

Les façades en faïence côtoient les devantures colorées et les pettes places arborées. A Lisbonne, la vie paraît simple. L’ambiance est apaisante. Les portugais sont accueillants et bien qu’il s’agisse d’une capitale, on ne ressent ni stress, ni tumulte citadin.

 

img_8169

Le meilleur moyen de découvrir la ville est d’utiliser le tramway qui ressemble beaucoup à celui de San Francisco. Emblème de la ville, il permet de passer d’un quartier à l’autre et donne une vue d’ensemble. L’idéal est de l’emprunter le premier jour pour avoir une vision globale et ainsi repérer les quartiers à visiter.

img_8470

Bien que le quartier BAIXA, centre historique et touristique, soit intéressant, ce n’est pas que nous y avons eu nos coups de cœur.

LX Factory

Situé dans le quartier d’Alcantara (sous le fameux pont rouge du 25 avril, qui comme le tramway, me rappelle San Francisco), LX Factory est une ancienne usine désaffectée complètement réhabilitée en lieu tendance. Un site « so Brooklyn ». En arrivant sur place j’ai eu l’impression de prendre un vol pour NYC.

Briques rouges, toit en verre et métal, graffitis : tout y est !

img_8288

img_8289

img_8290

img_8292

img_8299

La nouvelle génération « bobo » s’y presse pour goûter les derniers cocktails et burgers à la mode.

Les petites boutiques mettent en avant les designers et créateurs locaux. Beaucoup de bois, de blanc, de couleurs, de matériaux brutes : tout est beau et très « in ».

fullsizerender1

Sur place à l’heure du déjeuner nous avons opté pour A Praça. Poisson, viande ou pâtes : la carte se veut variée mais l’établissement met en avant la qualité et la fraicheur des produits. Dans la salle on peut d’ailleurs manger à côté d’une grande étale de fruits et légumes frais, garde manger pour le personnel derrière les fourneaux.

La cuisine ouverte permet de voir en direct la préparation de tous les plats.
J’ai opté pour le burger Tandoori. Une invitation aux voyages avec une viande délicieuse, une sauce au yaourt et des chips maison. J’ai pu également tester leur thé glacé home made. Frais, désaltérant et peu sucré : il a rempli sa mission haut la main.

img_84671

img_8466

img_8465

img_8464

img_8471

img_8468

Les concepts stores de la rue

Le concept store n’est pas une révolution en soi. Fortement développé aux 4 coins du globe j’ai tout de même été surprise d’en découvrir au Portugal, dans le quartier de Bairro Alto, rua Escola Politecnica. Et je dois dire que les portugais n’ont pas fait les choses à moitié. Pour la plupart, ces concepts store sont établis dans de belles maisons de maitres. Une fois passé la grande porte et monté le majestueux escalier on peut se promener à chaque étage dans les différentes pièces qui chacune à son propre concept.

On se surprend à découvrir une nouvelle boutique après chaque porte. Mode féminine, vêtements pour enfant, décoration ou designer de chaise, on y trouve toute la crème des créateurs lisboètes et portugais.

70% de ce qui est présenté sur place a été conçu et fabriqué sur place. Un bon moyen de découvrir les talents du pays et de consommer local.

img_8463

img_8462

img_8461img_8460

img_8404

img_8403

Pour ce qui est des prix, c’est relativement variable mais très accessible. J’y ai acheté un bavoir pour mon fils à 9 euros. Bon ce n’était pas portugais pour le coup 😉

En résumé, Lisbonne est une ville en pleine mutation. Ah oui, j’oubliais, les grues font parties du décor. On ne compte pas les chantiers en cours (réfection de trottoirs, immeubles en construction, etc). Malgré quelques désagréments causés par ces travaux, j’ai été étonnée par tant de décontraction. Loin d’être « as been » ou d’un autre temps la cité portugaise est une vraie belle surprise. On y retournerait bien.

img_8284

 

 

4 Comments

  1. Julien dit :

    C’est dingue le Portugal ne m’a jamais attiré… et lire ton article me donne envie d’y aller ! Merci pour cette découverte.

    Ps: super blog. Bonne continuation

  2. Grasse dit :

    Bientôt la retraite je sais ou aller
    Super votre blog

    • Valentine dit :

      Merci beaucoup pour vos encouragements.
      Lisbonne est vraiment une jolie ville, en pleine mutation. On peut profiter du soleil, des belles tables et les lisboètes sont adorables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *