Noel en bocal
16 décembre 2018
Tout ce qu’il faut là où il faut
28 décembre 2018

Road trip sur la côte californienne : Etape 2

Après quelques jours à Los Angeles, nous avons rejoint San Diego.

Une occasion de longé la côte Pacifique et d’y découvrir les petites cités balnéaires américaines comme Newport Beach ou Laguna Beach.

 

Située à 2 heures de route de Los Angeles, San Diégo est une ville avec beaucoup de charme et un solide patrimoine architectural.

En effet, son passé sous l’emprise espagnole se ressent. A la fois dans les bâtiments comme ceux que l’on peut découvrir à Balboa Park mais aussi dans les différents plats que l’on goûte ici et là aux 4 coins de la ville.

 

J’ai adoré passer d’une ville à l’autre. Le contraste entre Los Angeles et San Diego est saisissant.

San Diégo est plus accessible. Elle paraît moins démeusurée. Les différents quartiers sont complémentaires et donnent une belle identité à cette cité californienne.

C’est ici que l’une de mes plus proches amies a posé ses valises, il y a 7 ans.

Et j’ai rapidement compris la raison pour laquelle elle a fait le choix de rester ( hormis son mari américain).

Ici le temps est encore plus plaisant qu’à Los Angeles. Le soleil brille et irradie sans une once de brouillard. Il fait encore plus chaud. Compter 2 °C de différence, mais lorsque l’on vient de Lorraine en plein mois de Novembre, ce n’est pas négligeable !

Grande mais à taille humaine, San Diégo affiche une double nationalité. L’Amérique et le Mexique se mêlent à la perfection. San Diégo et Tijuana sont simplement séparés par la frontière. Ce grand mur, construit en 2006 est le symbole de ce trait tiré entre ces 2 pays que tout opposent. Long de 1300 km, le mur compte de nombreuses croix, hommage à ceux qui ont tenté de passer du côté américain.

Nous avons passé une journée au Mexique. J’avais la sensation d’être vraiment ailleurs. En revanche, la rupture entre les deux pays est assez déroutante. En effet, d’un côté, la démeusure, l’opulence, l’argent et de l’autre côté de la frontière, la pauvreté, le minimalisme, les routes en terre et la simplicité.

Notre journée mexicaine a été l’une des plus belles de mon séjour. Nous étions une bande de copains, à 7 dans une voiture, et nous sommes passés d’un lieu à l’autre. D’une plage à une autre. D’un restaurant à un autre. C’était riche et intense !

Ce jour-là, nous avons été sur une plage privée à Rosarito :

 

Puis profiter du coucher de soleil sur une plage populaire et très fréquentée par les mexicains :

 

Et découvert la gastronomie locale à Tijuana :

 

 

Les jours suivants, nous sommes partis à la découverte de San Diégo.

Lors de ce séjour, j’ai adoré passé d’une ville à l’autre. D’un pays à l’autre.

Brioche et son homard : la spécialité de chez Cody’s dans le quartier de la Jolla 

Au delà de passer des moments d’une rare intensité avec mes amis, j’ai aimé découvrir la cuisine locale. Et même si le pays de la gastronomie reste la France, j’ai fait de belles découvertes culinaires. Je vous en reparle très vite.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *