Un présent pour la maîtresse
3 juillet 2019
Le fruit du vergers d’à côté !
11 septembre 2019

Le sport, une révélation !

Avec un papa sportif, je fais du sport depuis que j’ai 4 ans. J’ai fait de la danse pendant de nombreuses années. Le basket et le volley ont également fait partie de ma vie d’adolescente. Mais j’ai toujours pratiqué ces disciplines pour le plaisir. Je n’ai jamais fait de compétition où tu passes des heures et des heures à t’entrainer. Pour moi, le sport a toujours rimé avec détente, loisir et plaisir.

Mon parcours de sportive

Pendant mes années d’études supérieures et mes premiers pas dans le monde du travail, j’ai totalement délaissé l’activité physique. Elle est sortie de ma vie comme ça. Je n’en ressentais plus le besoin.

Après la naissance de ma fille, j’ai voulu perdre les derniers petits kilos et surtout raffermir mon corps. C’est ainsi que je me suis inscrite pour la première fois de ma vie dans une salle de sport. A l’image de tous ces complexes qui poussent comme des champignons, je fréquentais les lieux, à raison de 2 à 3 heures par semaine. Je faisais principalement du cardio sur des machines type tapis roulant, vélo elliptique et j’en passe. Mon corps s’est raffermi et j’ai dit Adieu aux quelques kilos superflus. Mais je n’y allais pas par plaisir. Je m’astreignais à ce rituel, uniquement pour « ma ligne », pour obtenir des résultats physiques. Mais c’était d’un ennui !!!!! Toujours le même circuit, pas de professeurs compétents pour vous orienter. La loose !!! Ça a duré quelques années. Jusqu’à la grossesse de mon fils. A ce moment là, j’ai laissé tomber la salle au profit des bassins. Enceinte, j’allais nager 2 à 3 fois par semaine. J’ai fait ça pendant 9 mois ! La notion de plaisir, j’ai pu la ressentir les premières fois, lors de cette grossesse. Peut-être les hormones ! LOL

Après mon accouchement, j’ai voulu reprendre mes exercices pour retrouver une nouvelle fois « ma ligne ». Mais je ne voulais plus fréquenter les salles « standards ». Je me suis tournée vers des lieux où il y avait plus de cours collectifs. Je voulais avoir un prof. Une personne qui me pousse, me donne envie de me dépasser.

J’ai fréquenté une salle puis une autre jusqu’à trouver enfin celle qui allait tout changer.

Ce lieu unique : une vraie révélation

Depuis plus d’un an, je fréquente LA salle de mes rêves. Un lieu où les coachs sont de vrais passionnés. Ils vous poussent sans cesse à vous dépasser. Un lieu où les personnes qui suivent les cours avec vous, sont aussi passionnés et mordus de sport. Ils vous motivent, vous donnent la pêche.

Avec le recul de ces 6 dernières années, je me rends compte que la salle et les coachs sont LA clef pour vous transmettre l’amour et le plaisir du sport.

Aujourd’hui, je pratique entre 3 à 5 heures de sport par semaine. Pilates, yoga, cross training ou cardio intense avec des cours comme le Bodyattack. Je ne me suis jamais AUTANT sentie en phase avec moi-même. Le sport m’a donné cet équilibre entre le travail, les enfants, la famille, les amis, les soucis, etc… Bref le quotidien. C’est un véritable bonheur de passer entre 3 et 5 heures pour soi !

Le sport : une philosophie de vie

Pendant mes cours, je suis seule avec moi-même, avec mon corps. Je prends le temps de prendre soin de lui. Car soyons honnête, faire du sport, c’est se préserver. Se garantir un avenir meilleur pour son corps et son esprit. Depuis que je mêle toutes ces pratiques, je suis rarement malade. Le sport est un vrai remède contre tous les maux. Je l’utilise même pour me remettre d’une soirée un peu arrosée. En effet, lorsque je fais la fête le samedi soir, je file au sport le dimanche matin. A jeun ! Les 10 premières minutes sont difficiles, je dois l’avouer. Mais après c’est un soulagement pour moi. Je sens que mon corps évacue toutes les toxines et l’alcool de la veille. C’est ainsi que je passe un excellent dimanche. Sans fatigue et sans mal de crâne !

Au delà, du bien-être que cela me procure, le sport c’est une vraie philosophie. Ça donne la culture du dépassement de soi, de l’entraide, du courage et de la force. Ça vous permet également de prendre du recul sur toutes les situations que vous pouvez rencontrer au quotidien. Il m’est arrivé d’entrer en cours de Pilates avec des tracas et des interrogations professionnelles. Lorsque je suis sortie, tout était, plus claire dans ma tête. J’ai pu prendre les bonnes décisions et avancer.

Grâce à cette vision sur le sport, j’ai encouragé mon mari à se remettre au sport. Il pratiquait le tennis de façon sporadique. Avec son quotidien prenant et les enjeux de son job, je me devais de le persuader d’emprunter le même chemin que moi. J’étais certaine que ça changerait son corps et son esprit. Aujourd’hui, il pratique 2 heures de cross-fit par semaine et 1h de tennis toutes les 2 semaines. Je le trouve plus serein et plus en phase avec lui même. Lorsqu’il rentre du sport, il a le sourire aux lèvres. Il s’est dépassé et tire une vraie satisfaction de ce dépassement de soi.

Nous sommes les deux preuves par l’exemple de l’impact du sport sur la vie quotidienne ! Je suis heureuse d’avoir pris conscience de cela assez tôt, car aujourd’hui, je transmets ma philosophie à mes enfants. A 7 ans et 3 ans, ils pratiquent tous les deux une activité physique. Ils font de la natation. Ils aiment apprendre, se défouler et évacuer toute cette énergie débordante. Mais le sport, c’est aussi apprendre à se dépasser, prendre conscience de ses limites et avoir des objectifs. Ça forge une certaine philosophie de la vie, qui me plait ! Le sport , c’est aussi des valeurs comme le respect de l’adversaire. Tout ce que je souhaite transmettre à mes enfants pour leur permettre d’être des adultes bien dans leur corps et dans leur tête.

Je ne sais si vous pratiquez un sport, mais si ce n’est pas le cas, lancez-vous. Le sport, c’est la vie !!!! Et ce n’est pas une citation galvaudée. C’est faire le choix de se donner toutes les cartes en main pour être bien dans sa vie, pendant toute sa vie 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *